10 Nov

Registre National : la carte d’identité biométrique bientôt une réalité en RDC

Sous le patronage du SEM le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières et avec l’appui technique et financier de la Banque Africaine de Développement, l’hôtel ROTANA a, aujourd’hui 10/11/2020, servi de cadre au lancement de l’Etude de faisabilité du Système National d’Identité Digitale de la RDC.

Devant un parterre composé des plusieurs membres du Gouvernement dont notamment SEM le Ministre des PT-NTIC, SEM le Vice-Ministre de la Justice, de la Présidence de la République représentée par le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en charge du Numérique, des hauts responsables de services de Police et Sécurité, des Partenaires au développement, des Représentants des missions diplomatiques et des experts du microcosme numérique de la RDC, une première pierre vient d’être posée de ce grand édifice de l’identité digitale de la RDC.

Cette étape importante sur le chemin de la mise en place du Système Nationale d’Identité Digitale en RDC procède d’un processus qui a débuté par la présentation et l’adoption de ce dossier au Conseil des Ministres du 31 janvier 2020 et par la création au sein du Conseil de Ministres d’un Comité National de Suivi réunissant plus de 10 ministères sectoriels pertinents pour mener à bien ce grand projet.

C’est également dans le cadre de ce processus que la Banque Africaine de développement a lancé un avis à manifestation d’intérêts pour recruter, selon les procédures d’appel d’offres standards, un Cabinet Conseil devant conduire une étude faisabilité du SNID en RDC. Le Cabinet international Ernest & Young, l’un des meilleurs dans ce domaine a été retenu sur plus des 40 postulants.

Le Cabinet Conseil Ernest & Young a, au cours de l’atelier de lancement de l’Etude de faisabilité du SNID de ce jour, exposé la méthodologie qui guidera sa démarche et il a également fait part des différentes contraintes auxquelles il pourrait être confrontées tous esquissant des mesures de mitigation idoines.

Ce projet du SNID, comme tant d’autres (Numérisation des titres fonciers, interconnexion des universités et Instituts Supérieurs, insertion du numérique dans les programmes d’enseignement, tirage de 16.000 km de la fibre optique, etc…) fait partie des 68 projets prioritaires contenus dans le Plan National du Numérique « Horizon 2025 » dont plus au moins 20 projets connaissent un début d’exécution à des degrés divers. 

A ce sujet, SEM le Conseiller du Chef de l’Etat en charge du Numérique, l’un des initiateurs du Plan National du Numérique dont la confection est l’œuvre d’une expertise congolaise de pointe et dont la validation est intervenue lors d’un grand atelier national qui a connu la participation des hautes autorités nationales et provinciales sous le haut patronage du Chef de l’Etat, a, lors de son allocution de ce jour, dit exactement ceci : « le SNID est, soyez en sûr, la mère de tous les projets sectoriels ». La volonté du Chef de l’Etat, contenue de ses promesses de campagne, de voir, d’ici 2023, chaque congolaise et congolais disposer d’une carte d’identité biométrique est en train de prendre forme, les défis sont immenses mais la détermination de tous et de chacun devrait être sans commune mesure pour arriver au bout de ce grand chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *